Avec le kangourou, le koala compte parmi les espèces animales les plus célèbres et les plus emblématiques du continent rouge. Comme il se nourrit uniquement de certaines espèces d'eucalyptus, le petit marsupial passe le plus clair de son temps agrippé aux branches de ces arbres ! Distinguer ces ravissantes boules de poils les unes des autres demande d'ailleurs une certaine pratique… C'est le long de la Great Ocean Road et dans le Gippsland que vous pourrez apercevoir le plus de koalas, généralement en train de somnoler dans un arbre.

L'eucalyptus n'offrant qu'une quantité limitée d'énergie, les koalas peuvent en effet dormir jusqu'à 20 heures par jour et, même éveillés, ont tendance à se déplacer très lentement. C'est la nuit que l'on a le plus de chance de les voir grimper aux arbres pour en grignoter les feuilles. Et les rares fois où ces mammifères descendent à terre, c'est bien souvent dans le seul but… de changer d'eucalyptus !

La fidélité est un concept inconnu chez les koalas, qui changent de partenaire sexuel chaque année. Les bébés koalas nés de ces unions éphémères passent jusqu'à sept mois dans la poche marsupiale avant d’en sortir d’eux-mêmes. Après seulement 12 mois, le jeune s'émancipe et devient entièrement autonome.

S'ils figurent parmi les espèces menacées dans d'autres états d'Australie, les koalas sont en revanche de plus en plus nombreux dans le Victoria, où leur population ne cesse de croître. À la faveur d'un climat humide tempéré, les koalas du Victoria peuvent peser jusqu'à 14 kilos, contre 8 kilos tout au plus pour leurs congénères du nord du continent, au pelage plus court et plus fin.

Où l'observer

Le koala

Unable to get data