Welcome, skip to the content.

Les Aborigènes, qui vivent dans les Grampians depuis plus de 22 000 ans, nomment ces montagnes « Gariwerd ». Pour de nombreuses communautés du sud de l'état de Victoria, celles-ci revêtent un caractère mystique. La région concentre ainsi le plus grand nombre de peintures rupestres du sud de l'Australie et plus de 80% des peintures de ce type dans le Victoria, dont 5% seulement sont accessibles au public.

Chaque site archéologique retrace les différentes étapes de la vie des Aborigènes, qui utilisent l’art pour marquer leur territoire ou illustrer leurs histoires.  A leurs yeux, nombre de lieux sont sacrés et constituent un lien essentiel avec le passé. Le Brambuk Cultural Centre, situé dans le village de Halls Gap, vous permettra d’approfondir vos connaissances sur la culture aborigène.

Peuple nomade par excellence, les Aborigènes utilisent les grottes et les surplombs rocheux comme abris provisoires. Les dessins figurant sur les parois témoignent de leur vie spirituelle ; ils s’en servent pour transmettre leurs connaissances aux futures générations.  À ce jour, on dénombre à travers les monts Grampians plus de 4 000 dessins.

En voici quelques exemples :

Billimina

Ce gigantesque abri rocheux, qui fut jadis le point de ralliement des « Jardwadjali », est recouvert de plus de 2 500 dessins ocre. Depuis l’aire de camping « Buandik », suivez Billiamina Creek jusqu’aux Buandik Falls, où vous trouverez un court chemin de promenade  qui vous mènera jusqu’à l’abri.

Bunjil's

L’une des peintures rupestres les plus célèbres de la région représente « Bunjil » et ses deux dingos. Bunjil est un esprit bienveillant créateur de toutes choses, à qui les différentes tribus doivent leurs lois et leur culture. Situé à onze kilomètres de Stawell, le site est indiqué par des panneaux le long de la Stawell-Pomonal Road.

Gulgurn Manja

« Gulgurn Manja » signifie littéralement « jeunes mains ». Les parois rocheuses de ce site, dont les dessins illustrent certaines histoires et légendes du peuple Jardwadjali, sont recouvertes d'empreintes de petites mains. Vous y accéderez par la Mount Zero Road.

Manja

« Manja » symbolise le lien qui unit les Jardwadjali à leurs terres. On suppose que les empreintes de mains qui ornent les parois de cet impressionnant surplomb rocheux ont été réalisées par des Aborigènes en témoignage de leur passage. C’est sur ce site que se trouve le plus grand nombre d’empreintes de mains de tout l’état de Victoria. Situé non loin de Harrap Tracks, il est accessible via la Glenelg River Road et la Henty Highway.

Ngamadjidj

L'esprit de « Ngamadjidj » dansant aux côtés de silhouettes blanches est représenté sur les parois de ce site, dont l’accès depuis le parking est adapté aux personnes à mobilité réduite. Vous y arriverez depuis la Plantation Road et la Grampians Road.

Arts et culture

Brambuk Cultural Centre

Dans les Grampians, visitez le plus ancien centre d’Australie dédié aux Aborigènes et découvrez les secrets d’une culture séculaire.