Welcome, skip to the content.

C'est sans doute dans les parcs nationaux du Wilsons Promontory et de Croajingalong que l'on trouve la plus grande variété d'animaux sauvages typiques de l'Australie.

Si vous êtes à la recherche des koalas, les fins connaisseurs de la région vous conseilleront les alentours d'Inverloch et de Paynesville, ainsi que l'île Raymond Island, située juste en face de cette dernière.

Dès votre arrivée au Wilsons Promontory National Park, peut-être apercevrez-vous un troupeau d'émeus à gauche de la route à l'aérodrome ? Prenez en tous cas garde aux wallabies et autres kangourous qui surgissent régulièrement au beau milieu de la route, tout particulièrement au crépuscule ou à la tombée du jour. Si vous vous promenez à Tidal River lorsque le jour se lève ou se couche, vous surprendrez sûrement des wombats en pleine dégustation de leur petit déjeuner ou de leur dîner. Les échidnés, eux, préfèrent se cacher dans les épaisses broussailles du parc et n'en sortir qu'à la nuit tombée.

Situé à la frontière avec la Nouvelle-Galles-du-Sud, le Croajingolong National Park est lui aussi un véritable paradis pour la faune australienne. Outre ses wallabies, ses kangourous, ses koalas, ses échidnés et ses très nombreux marsupiaux, il abrite une immense variété d'oiseaux. Aux côtés de petites espèces endémiques, on y observe notamment cacatoès, perroquets et martins-chasseurs géants. Les wombats, tout comme plusieurs espèces de lézards – parmi lesquelles le dragon d'eau australien – y ont également élu domicile.

Dans la région